______________________________

 

Dernière mise à jour: 12/03/2013

 

Le 3 juin 2010 on recevait du Madagascar ce mail de la part de Maurizio Crespi, collaborateur de Père Bruno chez la Mission de Marovoay, qu’on va citer ci-dessous, en donnant aux enfants des noms de fantaisie:

Florine

 

Florine dans les bras de sa grand-mère

 
  Marovoay, le 3 juin 2010

Chers Amis

Qui est aujourd’hui l’Hérode qui fait souffrir les innocents?
 

Florine, 8 mois, pèse 4 kg. Sa mère, décédée pendant l’accouchement, son père on ne sait pas qu’il est. Sa grand-mère s’est occupée d’elle. Le lait en poudre pour les nouveaux-nés est trop cher, sa grand-mère n’a pas d’argent pour l’acheter. Florine est nourrie avec du lait concentré; l’aliment n’est pas adapté aux nouveaux-nés. Elle tombe malade, ne grandit pas; les remèdes coûtent trop, sa grand-mère n’a pas d’argent pour les acheter.


Maintenant Florine a 8 mois et pèse 4 kg.


Au moment où on carrelait les chambres des parturientes dans la Nouvelle Maternité, l’accoucheuse nous a fait connaître Florine: “un cas social”, elle nous a dit.

Maintenant avec ta grand-mère nous aussi on s’ occupera de toi. On va te procurer le lait en poudre pour les nouveaux-nés, la nourriture et les remèdes dont tu as besoin.


************************

Le matin du 5 juin, en tant qu’on continuait à carreler les chambres, l’accoucheuse est entrée dans la Nouvelle Maternité en nous disant: “ Hier soir Florine est morte”.

Quelle tristesse !!! Le massacre des innocents continue!

D’après un rapport de l’UNICEF: un million et demi d’enfants meurent chaque année dans les Pays du tiers monde à cause de la malnutrition.

Maurizio

 

Il est inutile de dire combien ce mail nous a touchés et a poussé tous à s’engager encore plus pour accélérer l’achèvement de la Maternité. Garantir même un minimum d’hygiène peut en effet faire la différence entre un accouchement heureux et la naissance d’un orphelin, avec toutes les implications tristes que cette condition comporte. Un autre mail, cette fois très positif, est devenu l’acte constitutif de cette nouvelle initiative. On veut vous en rendre compte:

 
Marovoay, le 20 décembre 2010

Nos très chers Amis,

on a une très belle nouvelle à vous donner, regardez les images ci-jointes; il s’agit du même enfant, ce ne sont pas deux enfants différents !

Depuis le mois d’août on a lancé un nouveau projet dans la mission des Pères Carmes Déchaux de Marovoay: Aide Nutritionnelle aux enfants sous-alimentés.

Tout a commencé avec le cas de Florine. Est-ce que vous la rappelez? Une enfant de 8 mois pésant 4 kg. Sa grand-mère l’avait emmenée au dispensaire d’ Ambovomavo. Cette enfant nous avait touchés beucoup, non seulement nous qui l’avons vue, mais aussi tant de vous qui aviez reçu le récit de sa tragédie avec l’image; après deux jours Florine était morte à cause de la malnutrition. Des bénévoles sont arrivés à la mission avec des homogénéisés, des biscuits pour enfants, des biberons, des vêtements pour nouveaux-nés. Nous avons acheté le lait en poudre .

Bref, sans le vouloir, le projet a commencé: aide nutritionnelle aux enfants sous-alimentés.

On va suivre plus d’ une trentaine de cas.

Parmi ceux il y a Augustin, enfant de 7 mois et demi, qui pèse maintenant 5 kg. Quand sa mère l’avait emmené, au mois d’octobre, il avait 5 mois et il pesait 3,650 kg; il était malade, il avait une malnutrition très grave, nous l’avions envoyé immédiatement à l’hôpital de Mahajanga. Sa mère est revenue la semaine suivante au dispensaire d’Ambovomavo, après qu’ Augustin avait quitté l’hôpital et le visage de l’enfant montrait déjà une amélioration. On a donné à sa mère le lait suffisant pour un mois, avec les homogénéisés et les biscuits. Augustin habite à Madirovalo, un village très loin de Marovoay, on n’y arrive que par bateau le long du fleuve Betsiboka. Après un mois sa mère n’est pas venue au contrôle et on était préoccupés: on pensait que l’enfant était mal ou, comme Florine, qu’il était décédé. Après quelque jour son frère aîné s’est présenté en disant que sa mère ne l’avait pas emmené parce qu’elle avait peur des pluies et que le voyage était très long; il nous avait dit que son frère se portait bien et que les aliments étaient terminés. On lui a donné une seule boîte de lait en poudre en lui disant qu’ils devaient emmener le petit frère; on voulait le voir et le peser pour contrôler la croissance, au cas contraire ils n’auraient plus reçu d’ aides.

Le 13 décembre sa mère s’est présentée avec Augustin: nous ne croyions pas à nos yeux, quelle joie! Augustin était tout à fait changé, il semblait un autre enfant.

Nous voulons partager notre joie avec vous et remercier Notre Seigneur.

Les causes de la malnutrition sont différentes:

  1. Mort de la mère pendant l’accouchement
  2. Enfant né prématuré
  3. Faible poids à la naissance
  4. Pauvreté de la famille

  5. Jumeaux ( dans les pays pauvres les jumeaux sont toujours au risque, la mère n’a pas de lait suffisant pour les deux, le lait en poudre a un coût prohibitif non seulement pour les familles pauvres mais aussi pour les familles aisées de ces pays).

Pour les familles habitant près de Marovoay, on fait venir l’enfant au contrôle toutes les semaines, on lui donne une boîte de lait en poudre gratuit, des homogénéisés et des biscuits. On pèse l’enfant et on remplit le graphique sur sa fiche qui met en relation son poids avec son âge dans les trois niveaux:

  • Rouge, Malnutrition grave

  • Jaune, Malnutrition

  • Vert, Poids normal

Le but du projet est de faire rentrer dans le niveau Vert le poids de ces enfants.

Le samedi on apprend aux mères, ou aux personnes s’occupant de l’enfant, comment préparer les bouillies..

Si l’enfant résulte malade au contrôle, aux familles qui n’ont pas de possibilités économiques ( la plupart ) nous offrons gratuitement les remèdes et si elles habitent loin nous leur payons l’aller-retour du voyage en taxi brousse. Certains emmenaient leur enfant dans les bras pour 10 / 12 km à pied sous le soleil brûlant.

Malheureusement pas tous les enfants qu’on suit se portent bien comme Augustin, pour cela on vous demande de prier pour eux.

Avec ces images et avec l’espoir d’ Augustin de pouvoir vivre maintenant le don de la vie reçue, on vous souhaite Heureuse Nouvelle Année.

Bons baisers à tout le monde

Maurizio et p. Bruno

 

 Augustin

 
 

 

 

 

 

 

 

 

nous ne croyions pas à nos yeux, quelle joie! Augustin était tout à fait changé, il semblait tout autre enfant.

 

 

 

Clique pour grandir le graphique

 
 
 
Concrètement, le projet consiste à fournir aux enfants sous-alimentés du lait en poudre (presque 20 euros par mois), des biscuits, des homogénéisés et des médicaments (presque 10 euros par mois) au moins pour un an, ou jusqu’à ce que l’enfant n’atteigne un poids normal. Il est évident que même les familles malgaches considérées aisées ne peuvent pas faire face à des frais si considérables….

Les enfants suivis sont désormais plus de 50 (février 2012). Nombreux les cas de malnutrition traités, nombreuses les histoires de parents en difficulté et de situations d’extrême pauvreté. Frappe et attendrit en même temps la photo de ces deux petits jumeaux…

 

 

Poussette pour jumeaux….Fidelis et Larissa, nés dans le dispensaire médical de Ambovomavo, le 6 décembre 2010. Poids à la naissance très bas: 2 kg l’un, 2,500 kg l’autre: malnutrition grave. A 4 mois Larissa 5,250 kg, Fidelis 6,500 kg.

On n’ajoute rien d’autre. Qui veut peut contribuer librément en versant l’offrande que l’on veut à destiner au FONDS NUTRITION, en écrivant cette finalité dans le motif du versement, ou bien en nous informant à l’adresse info@missionemadagascar.org Par courrier ou par mail vous serez mis au courant du cours du Projet Nutrition, dont on vous enverra la mise à jour annuelle.

Le projet est partagé avec l’Association “Insieme si può”, de Belluno, dont fait partie, comme opérateur local, M.Maurizio Crespi.

 

Vous pouvez effectuer une donation on-line si vous avez une carte de crédit ou une carte prépayée

Si au contraire vous préférez effectuer un versement par compte courant bancaire, voilà nos coordonnées:

 

Numéro de compte bancaire international (IBAN):

IT40I0503616900CC0451290926

BIC/SWIFT POPRIT31045

Banca Agricola Popolare de Ragusa

au nom de l' “Associazione Progetto Missione Madagascar Onlus”

c/o Carmelitani Scalzi

Piazza Carmine, 2 – 97100 Ragusa – Italia

 

* * * *

 

Dans cette photo et dans celle dessous… le même bébé!

 

Cette photo a été prise le 14/01/2011:
Herinando a 18 mois et ne pèse
que 6 kg.
 

 

  L’11/04/2011 Herinando a 21 mois et presque on ne le reconnaît pas. Il pèse 9,100 kg et il est presque dans le niveau de poids normal. 

Contrôle périodique du poids des enfants.

 

Misoa, accoucheuse du centre sanitaire de la mission, et un bébé suivi dans le projet d’aide aux enfants mal nourris.

A gauche des enfants alimentés et suivis dans le centre sanitaire de la mission, grâce au Fonds Nutrition 
Photo de groupe d’enfants dans les bras de leurs mères, grand-mères, tantes ou pères qui les emmènent chaque mois au contrôle du poids et pour retirer le lait en poudre et les biscuits.

 

_____________________________

 

haut de page | page précédente  | home page | projets et activités

 Associazione Progetto Missione Madagascar Onlus, Piazza Carmine 2 c/o Carmelitani Scalzi - 97100 Ragusa - CF 01438780890